OrthèseGo - Pathologies

L'hallux valgus et le quintus varus

L'hallux valgus et le quintus varus

Bien connu de tous, le fameux « oignon » au gros orteil et son homologue, qui semble avoir un nom tout droit sorti d’Astérix, le quintus varus, sont tous deux le fruit des mêmes facteurs

L’hallux valgus ou « oignon » est une déviation du premier orteil vers le centre du pied, qui parfois peut même se glisser sous le deuxième orteil. Souvent sans douleur, il est néanmoins disgracieux, accentuant la largeur du pied et empêchant même les femmes de porter des sandales à cause de leur laideur.

Quant au quintus varus, il se retrouve dans la même situation que l’hallux valgus mais inversement sur le 5ième orteils. Pourquoi cela se produit-il ?
  • Des chaussures inadaptées ou trop petites.
  • Escarpins et souliers pointus.
  • Déroulement inapproprié du pied.
  • Un haut degré de pied creux ou plat favorise son développement.
  • La marche en « canard aggrave « l’oignon »
  • Ce transmet de mère en fille très souvent.
  • Perte d’équilibre à cause de l’orientation de l’orteil.
  • Frottement du 2ième orteil sur le haut de la chaussure, occasionnant un cor, callosité ou œil de perdrix.

L’orthèse plantaire limite l’affaissement du pied et réparties la charge sous le pied ce qui ralentit la progression de « l’oignon ».  Les anti-inflammatoires lorsqu’il y a douleur peuvent être bénéfiques, mais tout comme la physio ou autres traitements, cela n’est qu’un « plaster » sur une problématique de structure osseuse.

Une solution méconnue que nous proposons chez Orthèse GO est l’orthoplastie, C’est un correcteur d’orteils qui sert à réaligner les orteils en général, mais aussi à redresser notre hallux valgus. L’orthoplastie est faite sur mesure, à même le client. C’est une sorte de plasticine qui durcit en quelques minutes, ainsi vous pourrez admirer le savoir-faire de nos orthésistes, en particulier Patrick Bouchard qui est une référence dans le domaine. Si j’avais à vulgariser, je dirais que c’est un écarteur d’orteil haut de gamme.

La solution chirurgicale définitive n'est pas à écarter, mais avant toute chose, consultez un orthésiste afin d’avoir accès à un maximum de solutions.
Alors si vous avez des « oignons » aux pieds, ce n’est pas Ricardo qu’il vous faut, mais bien Orthèse GO !


L’épine de Lenoir

L’épine de Lenoir est souvent liée à une fasciite plantaire. C’est une excroissance osseuse qui apparait à la base du talon à cause d’une trop grande sollicitation du fascia sur son insertion.

Les fractures de fatigue

Elles se produisent surtout sur les métatarsiens, généralement du 2ième au 5ième. Les personnes les plus touchées sont souvent très actives et travaillent plusieurs heures de suite debout.

Le névrome de Morton

Le syndrome de Morton est une inflammation chronique de certains des nerfs sensitifs se situant entre les os de la partie moyenne de votre pied (outch, c’est douloureux !)

Le pied creux

Caractérisé par un appui plantaire et talonnier important, il est souvent associé avec une instabilité de la cheville.