OrthèseGo - Pathologies

L’épine de Lenoir

L’épine de Lenoir

L’épine de Lenoir est souvent liée à une fasciite plantaire. C’est une excroissance osseuse qui apparait à la base du talon à cause d’une trop grande sollicitation du fascia sur son insertion. Règle générale, ce n’est pas l’épine osseuse qui est douloureuse, mais la pression qu’elle exerce sur le fascia inflammé. 

Mais pourquoi ?
La récurrence ou l’excès d’un mouvement ou d’un comportement vont engendrer ce genre de trouble. Le stress mécanique en trop grande quantité peut amener l’épine à apparaitre ou se développer.

  • Pied creux
  • Davantage chez la femme
  • L’usure du temps, donc l’âge
  • Excès de poids
  • Chaussure plate avec talon étroit
  • Surface sur laquelle on marche

Que faire ?
Limiter ou cesser ce qui semble causer la douleur. Identifier les comportements ou habitudes qui accentuent le mal. Ensuite consulter un professionnel. Plus rapidement vous serez pris en charge par une ou plusieurs personnes, plus court sera la récupération.


OrthèseGO - L’épine de Lenoir


Et une orthèse avec ça !!
Une orthèse plantaire est clairement une solution à envisager. Avec son support d’arche (jaune), une pastille absorbante au talon ( aqua ) et l’effet anneau talonnier (orange) qui créé un vide, nous répartissons la charge sur une plus grande surface de contact et prenons appuis sur une zone saine pour décharger la zone de douleur. Mécaniquement, nous empêchons le pied de se déformer à la marche, donc limiter la tension sur la fascia plantaire qui prend son origine tout près de l’épine de Lenoir. Alors faites confiance à Orthèse GO, et aux professionnels qui vous conseilleront.


Les fractures de fatigue

Elles se produisent surtout sur les métatarsiens, généralement du 2ième au 5ième. Les personnes les plus touchées sont souvent très actives et travaillent plusieurs heures de suite debout.

L'hallux valgus et le quintus varus

Bien connu de tous, le fameux « oignon » au gros orteil et son homologue, qui semble avoir un nom tout droit sorti d’Astérix, le quintus varus, sont tous deux le fruit des mêmes facteurs

Le névrome de Morton

Le syndrome de Morton est une inflammation chronique de certains des nerfs sensitifs se situant entre les os de la partie moyenne de votre pied (outch, c’est douloureux !)

Le pied creux

Caractérisé par un appui plantaire et talonnier important, il est souvent associé avec une instabilité de la cheville.