Dernières nouvelles

Les signes qui ne mentent pas!

Les signes qui ne mentent pas!

Les deux pieds sur terre, voilà la réalité dans laquelle nous vivons et qui est immuable. Qu’on le veuille ou non, ce complexe articulaire qu’est le membre inférieur nous supporte, absorbe et nous propulse tout le long de notre existence. Que ce soit avec efficacité comme un jeune de 20 ans ou avec difficulté comme une personne âgée, si nos pieds sont déficients, le reste du corps va compenser.

 

Voici les signes les plus fréquents que vous pourrez observer chez un adulte. Soyez à l’affût de ces signes, même pour un néophyte, ils sont souvent évidents selon l’importance du problème.

  • L’usure des chaussures est prononcée, ou parfois asymétrique. Cela s’observe même sur une chaussure récente. La chaussure est extrêmement révélatrice.
  • Quand vous le chausser, un des pieds nécessite un soulier d’un point plus grand ; souvent il n’est pas plus long, mais plus affaissé, donnant cette impression.
  • À la marche, vous remarquerez que ses pieds sont en « canard ».
  • À l’œil, une épaule est plus basse, ou le bassin est incliné.
  • Devant vous, l’adulte semble croche, généralement une asymétrie générale.
  • De toute évidence, ses pieds sont aplatis, et ses chevilles vous paraissent faibles.
  • Les jambes sont arquées « en cowboy» ou les genoux semblent se coller.
  • On note un manque d’équilibre ou une apparence badaude et maladroite
  • Un « oignon » vous saute aux yeux ou il y a évidence d’orteils déformées.
  • Aucune chaussure n’est assez souple ou confortable.
  • La personne exprime des douleurs localisées avec précision ou une zone irradiée.
  • Voit-il un professionnel de santé pour divers problèmes chroniques liés à son corps ?
  • Les thérapies manuelles sont-elles toujours à recommencer ou inefficace ?

 

Plusieurs études démontrent qu’un pied pathologique a une influence considérable sur les genoux, les hanches et même le dos. N’oubliez jamais que la douleur physique est l’un des facteurs les plus négligés d’une détresse psychologique. Fatigue, manque d’énergie, dépression, désespoir, solitude, colère et frustration, angoisse et anxiété en découleront. Alors agissez avant de traîner de la patte !

« Adoptez un orthésiste ! » Pourquoi donc ?
Un orthésiste !? Qui est-il en réalité ? C’est un professionnel de la santé qui, à la suite d’une évaluation biomécanique ou d’une demande d’un médecin, identifie l’appareillage idéal afin de desservir un patient.
Une orthèse pour « pousser » droit !
Les deux pieds sur terre, voilà la réalité dans laquelle nous vivons et qui est immuable. Qu’on le veuille ou non, ce complexe articulaire nous supporte, absorbe et nous propulse tout le long de notre existence.